L'influence de la biophilie sur l'aménagement intérieur

L'influence de la biophilie sur l'aménagement intérieur

intsite | L'influence de la biophilie sur l'aménagement intérieur
  •   14 avr. 2021

© Kinnarps

Nous l'avons tous remarqué au cours de l'année passée : nous nous mettons de plus en plus au vert. Cette attraction est aussi appelée biophilie, traduite littéralement par « l'amour de la vie ». Mais d'où vient cette envie? Et cela affectera-t-il également la façon dont nous concevons les bâtiments ?

 

La biophilie fait référence au lien humain inné avec la nature. L'hypothèse a été lancée pour la première fois en 1984 par le Dr. Edward O. Wilson, physicien, biologiste et écrivain américain. La recherche montre que la nature a une influence positive sur les personnes : la pression artérielle, la fréquence cardiaque et le niveau de stress diminuent et le bien-être général augmente. C'est donc une bonne idée d'intégrer la biophilie dans un design, mais comment y parvenir ?

- Présence physique de la nature dans la conception : lien visuel avec la nature, présence d'eau, éclairage correct (apportant autant que possible la lumière du jour à l'intérieur)…

- Présence de proportions et de motifs naturels : formes et motifs qui reviennent dans la nature (nid d'abeille…), utilisation de matériaux naturels…

- Préférence pour les dispositions spatiales qui se produisent dans la nature : vue large, espace sûr pour se détendre, possibilité de découvertes...

Un environnement agréable et sain

La conception biophilique se traduit par un environnement agréable et sain. « Un exemple modèle de conception biophilique est le musée Guggenheim de New York », déclare la designer et décoratrice d'intérieur Natasja Holvoet. « Divers aspects biophiliques sont abordés dans sa conception. Il n'y a pas seulement la forme en spirale du bâtiment, qui préserve la vue large, mais aussi le dôme gigantesque qui laisse entrer beaucoup de lumière naturelle. La présence d'une pièce d'eau et la verdure occasionnelle contribuent à faire du bien aux gens dans ce bâtiment. Nous pouvons faire entrer la nature dans le bureau en utilisant des matériaux naturels comme le bois, la laine… et en tenant compte de la lumière du jour pour le positionnement du lieu de travail. Les couleurs calmes présentes dans la nature (tons de terre ...) y contribuent, tout comme les plantes. Mais cela peut aussi être des plantes artificielles, des tirages photo de milieux naturels... »

Combiner biophilie et circulaire

Mais comment rendre la biophilie à nouveau circulaire ? D'une part, la réutilisation des matériaux peut être parfaitement combinée avec cette tendance. Par exemple, vous pouvez intégrer une table de conférence entièrement réalisée à partir de bois d'échafaudage récupéré. Les tables avec un plateau en bois massif sont non seulement très résistantes, mais peuvent être complètement rafraîchies avec un ponçage et une peinture rapide. Les matériaux naturels deviennent souvent automatiquement circulaires: la laine, le coton ou le lin sont le choix idéal pour le rembourrage des chaises et des sièges. Et qu'arrive-t-il au reste de ces substances? Chez Kinnarps, tous les résidus de tissu sont traités en combinaison avec des bouteilles en PET pour fabriquer un matériau acoustique. Circulaire dès le départ !

De plus, la circularité au bureau va bien au-delà de la simple réutilisation des meubles. La durabilité a aussi à voir avec le bien-être au bureau: une lumière du jour suffisante, l'utilisation de plantes et un climat agréable garantissent que tous les employés se sentent mieux, plus productifs et plus heureux.

 


Source: Kinnarps