The Scott Hotel (Bruxelles) remis en lumière et en valeur par Michel Penneman

The Scott Hotel (Bruxelles) remis en lumière et en valeur par Michel Penneman

intsite | The Scott Hotel (Bruxelles) remis en lumière et en valeur par Michel Penneman
  •   19 nov. 2021
  • Michel Charlier

Forum Press & Communication

Fort de son succès, l’hôtel Pantone (ex-Ascot) situé place Loix à Saint-Gilles connaisasit un taux d’occupation exceptionnel. Ses propriétaires, le groupe Everland, a décidé de le rénover et s'est tourné vers le designer Michel Penneman pour le réaqmanégement intérieur de l'établissement, qui a reçu par ailleurs un nouveau nom : The Scott Hotel.

Entre le groupe Everland et Michel Penneman, tout a commencé en 2010. Le groupe, dirigé par Avi et Ilan Haïm, a racheté l’ancien hôtel Ascot, situé sur la place Loix qui est alors un hôtel banal et sans identité. Ils se mettent en rapport avec Michel Penneman, qui vient de réaliser The White Hotel et Tenbosch House et bénéficie déjà d’une reconnaissance dans le secteur hôtelier.

La suite de l’histoire, vous la connaissez tous. Michel Penneman propose un concept fort : créer un hôtel Pantone, inspiré des codes du célèbre nuancier de couleurs. L’hôtel Pantone remporte de nombreux prix parmi lesquels le Paris Hospitality Awards du Best Novelty of the Year 2010, le premier prix du Miami Travel & Leisure Award dans la catégorie Best Concept Hotel Worldwide 2010 et le Premier prix dans la catégorie hôtel du Commerce Design Brussels.

Après cette première expérience réussie, le groupe lui confie d’autres projets parmi lesquels le Yadoya, inspiré de l’ambiance d’une auberge japonaise, et l’hôtel Hygge, qui propose un cocon douillet d’inspiration scandinave.

The Scott Hotel

Pour ce nouveau projet, Michel Penneman a souhaité opérer un changement radical d’ambiance et a développé un concept chaleureux et enveloppant. Le nom de l’hôtel est un clin d’œil aux années '20 et bien entendu à Scott Fitzgerald qui dépeignit mieux que quiconque cette ambiance de légèreté et de joie de ces années folles.

La décoration crée un lien avec cette époque au travers des nombreuses pièces chinées aux Puces, parmi lesquelles des boas, des anciennes machines à écrire, … Le lobby invite les visiteurs à s’installer et à bouquiner en piochant des livres dans la bibliothèque de l’hôtel tout en sirotant un cocktail autour de la cheminée.

Une attention toute particulière a été accordée aux chambres qui enveloppent littéralement les hôtes dans un cocon chatoyant, décliné au travers d’importantes surfaces couvertes de velours qui apporte non seulement chaleur, mais également confort acoustique et isolation.

L’aménagement de chaque pièce a été mis en place par l’équipe polyvalente du bureau qui est composée de différents architectes d’intérieur, ayant tous des compétences et sensibilités différentes qui se sont complétés. Signalons une collaboration avec Pascale Risbourg, de Zaventem Ateliers et Laurence Heller, ancienne rédactrice de mode du magazine 'Elle'.

Michel Penneman

Diplômé de l’institut Saint Luc, Michel Penneman commence sa vie professionnelle en tant que dessinateur industriel chez Tractebel. Nous sommes à la fin des années 80, les premières images 3D voient le jour. Michel Penneman s’implique énormément dans l’apprentissage de cette nouvelle technologie dont il perçoit le potentiel. Tant et si bien qu’il devient rapidement expert en la matière et gagne aux États Unis des prix pour la meilleure image et pour le film d’animation, reconnaissant sa compétence au niveau mondial en 1988 et en 1989.

Très vite, Michel met son expertise au service de nombreux bureaux d’architecture. Il ouvre en 1994 son bureau Détrois (comme 3D). Parallèlement au succès de Detrois et au développement de la technologie 3D, Michel Penneman évolue par goût et à la demande de ses clients vers des projets d’architecture d’intérieur. Parmi ses clients, tant internationaux que belges, on dénombre aussi bien des projets commerciaux, de type hôtels, restaurants ou magasins, que des projets corporate comme l’aménagement de bureaux ou encore des réalisations pour des clients privés.

Les projets dans le secteur hôtelier, contrairement aux projets résidentiels, demandent d’intégrer de très nombreuses contraintes : normes de sécurité, matériaux imposés ou au contraire interdits, etc. Ces contraintes obligent à être créatifs, à trouver des astuces, à ne pas sacrifier l’esthétique au détriment du fonctionnel et à trouver le juste équilibre. Michel Penneman se distingue dans ce secteur au travers des concepts qu’il développe pour chacune de ses réalisations. Chaque hôtel raconte une nouvelle histoire, déclinée dans son aménagement : le Pantone Hotel, le White Hotel, Tenbosch House, le Vintage, le Zoom Hotel, le Yadoya et Hygge.

Les points forts de Michel sont l’ingéniosité, la recherche de solutions et une attention aux prix. Dans chaque projet, au-delà de l’esthétique et de la prouesse technique, Michel Penneman porte son attention sur l’acoustique et l’éclairage.  Au final, des projets différents, personnalisés, ingénieux qui apportent un grand confort pour les utilisateurs et une image forte.

L’hôtel Scott s’inscrit une fois encore dans cette veine qui le caractérise : un concept, de la chaleur au travers du choix des matériaux, des couleurs et de l’éclairage et une maîtrise des coûts pour le maître d’ouvrage.